Les King Gizzard ne s'arrêtent plus !

Les Australiens ont en effet annoncés la sortie de leur 18e album studio pour le 11 juin prochain, soit 4 mois seulement après leur précédent opus, L.W.. Celui-ci s’intitulera Butterfly 3000 et aucun single ne sera dévoilé en amont de la parution.

#24211 - 2021-05-12 15:04:31

Coronavirus: Plus d'un million de doses de vaccin anti-Covid seront injectées pendant le pont de l'Ascension, affirme le patron de Doctolib

Plus d'un million de doses de vaccin anti-Covid seront injectées pendant le pont de l'Ascension, a affirmé le patron de Doctolib, Stanislas Niox-Chateau, qui prévoit toujours que l'objectif des 20 millions de primo-vaccinés sera atteint le 17 mai.

"Il y aura probablement plus d'un million d'injections pendant le pont de l'Ascension", a-t-il déclaré lors d'une visioconférence de presse, dénombrant "déjà 200.000 rendez-vous jeudi, 350.000 vendredi, 200.000 samedi et 100.000 dimanche" sur Doctolib, principale plateforme de réservation pour la vaccination contre le Covid-19.

"Ce chiffre va augmenter au fur et à mesure de la semaine", a-t-il ajouté, annonçant l'ouverture ce mardi, "avec une journée d'avance" sur le calendrier prévu, de la prise de rendez-vous "le jour même ou le lendemain" pour tous les adultes, là où des créneaux restent disponibles.

Cela représente environ 20.000 rendez-vous par jour "dans une cinquantaine de centres" de vaccination, situés "majoritairement dans les grandes villes", a-t-il précisé.

Le rythme des injections va cependant ralentir durant le pont de l'Ascension, "où on vaccinera quand même moins qu'un jour normal", a reconnu M. Niox-Chateau, prédisant "un nouveau record" quotidien ce mardi avec plus de 620.000 doses administrées.

L'objectif fixé par le gouvernement de 20 millions de personnes ayant reçu au moins une dose au 15 mai sera sans doute atteint avec un peu de retard, "probablement le 17 mai", a-t-il redit - le ministère de la Santé en recensait plus de 18,1 millions lundi soir.

La cible de 50% de la population française, soit 34 millions de personnes, reste selon lui atteignable d'ici au 29 juin, à condition de "passer à 800.000 injections par jour", ce qui serait possible grâce à une nouvelle augmentation des livraisons de vaccins Pfizer, attendue en juin.

#24169 - 2021-05-12 15:04:30

"Condition de la liberté" ou "impasse"? Les députés ont validé la création d'un "pass sanitaire" pour l'accès aux grands évènements, malgré les sévères critiques des oppositions

"Condition de la liberté" ou "impasse"? Les députés ont validé la création d'un "pass sanitaire" pour l'accès aux grands évènements, malgré les sévères critiques des oppositions, lors de l'examen du projet de loi de sortie de la crise sanitaire.

Cette mesure-phare du texte introduite par le gouvernement en commission des Lois a fait l'objet d'un tir de barrage des oppositions avec à la clef de longues discussions et de nombreux amendements rejetés, y compris des centristes du Modem.

"On nous dit que c'est un projet de loi pour gérer la sortie de cette crise sanitaire et on nous pond la mesure la plus coercitive de contrôle depuis le début de la crise du covid", a taclé Eric Coquerel (LFI). "Vous ouvrez la boîte de Pandore".

"C'est la condition de la liberté", a rétorqué le député LREM, Roland Lescure.

"Le pass sanitaire doit nous permettre de rouvrir des établissements recevant du public, des festivals, des lieux de rassemblement. Si nous avions pas le pass sanitaire, nous devrions attendre beaucoup plus longtemps", a prévenu le secrétaire d'Etat en charge du numérique Cédric O, ajoutant: "le pass sanitaire ne garantit pas qu'il n'y a aucun risque, il diminue les risques".

L'outil d'abord réservé aux déplacements vers ou depuis l'étranger, subordonnera l'accès à des grands rassemblements ou de certains lieux à la présentation d'un résultat négatif d'un dépistage virologique, ou un justificatif de vaccination ou une attestation de son rétablissement à la suite d'une contamination.

"Le dispositif est entouré de garantie suffisante car il ne s'appliquera pas aux activités quotidiennes", a redit le rapporteur LREM Jean-Pierre Pont.

Une jauge à 1.000 personnes a été promise par le gouvernement mais sans l'inscrire dans le marbre de la loi.

Il faut "maintenir une forme de souplesse", a justifié M. Pont.

L'argument n'a pas convaincu le "marcheur" Pacôme Rupin ou le Modem Philippe Latombe qui ont dénoncé un "texte trop large" et "pas assez précis" quand d'autres députés de droite comme de gauche réclamaient davantage de "clarté dans les critères" (surface, densité, extérieur/intérieur), à l'instar de Philippe Gosselin (LR).

La publication concomitante d'une interview au Parisien du Premier ministre n'a rien arrangé à l'affaire. Jean Castex y a en effet annoncé qu'au cinéma ou au spectacle, "la règle sera 1 siège sur 3, avec un plafond de 800 personnes par salle".

"Une situation plus que désarmante", a euphémisé M. Coquerel agacé.

Partisan du "pass", Olivier Becht (Agir) a plaidé: "le scandale n'est pas de demander de faire un test PCR, le scandale est de ne pas demander de le faire". Le communiste Pierre Dharréville a dénoncé une "chantage contre-productif".

La discussion a été l'occasion d'une passe d'armes entre la députée Martine Wonner aux positions très controversées et le ministre de la Santé Olivier Véran lorsque celle-ci a fustigé "l'extorsion vaccinale".

"Des propos d'une gravité absolue", a balayé le ministre.

#24170 - 2021-05-12 15:04:30

L'ancien chef de gouvernement italien Silvio Berlusconi de nouveau hospitalisé pour soigner les séquelles du Covid-19, dix jours à peine après être sorti d'hôpital

L'ancien chef de gouvernement italien Silvio Berlusconi était de nouveau hospitalisé pour soigner les séquelles du Covid-19, dix jours à peine après être sorti d'hôpital, selon son entourage.

M. Berlusconi, 84 ans, a été admis dans la nuit de lundi à mardi à l'hôpital San Raffaele de Milan (nord), ont indiqué à l'AFP des sources au sein de son parti politique Forza Italia, confirmant des informations de presse.

Il avait quitté le même établissement le 1er mai, après un séjour de plus de trois semaines, toujours pour soigner les séquelles du Covid-19 qu'il avait contracté en septembre.

Le milliardaire, qui a subi une importante opération à cœur ouvert en 2016, multiplie les séjours à l'hôpital ces derniers mois: en mars il a passé plusieurs jours dans l'hôpital milanais, officiellement pour des contrôles médicaux prévus.

En février il a passé une nuit à l'hôpital à la suite d'une chute sans gravité, mais en janvier il a séjournée plusieurs jours au Centre cardio-thoracique de Monaco pour des problèmes d'arythmie cardiaque.

Et en septembre il avait été hospitalisé en raison d'une infection pulmonaire due au Covid-19.

#24171 - 2021-05-12 15:04:30

Le professeur Axel Kahn, "frappé par un cancer qui s'est aggravé récemment", va se mettre très prochainement en retrait de ses fonctions de président de La Ligue contre le cancer

Le professeur Axel Kahn, "frappé par un cancer qui s'est aggravé récemment", a décidé de se mettre très prochainement en retrait de ses fonctions de président de La Ligue contre le cancer, mais continuera de défendre les malades, annonce mardi l'association.

Médecin généticien et essayiste, âgé de 76 ans, il assume cette responsabilité de façon bénévole depuis sa nomination à la tête de La Ligue en juin 2019.

"La maladie que je combats avec acharnement en tant que président de Ligue ne s'était pas avouée vaincue, elle m'attendait au tournant, lançant une attaque massive", a-t-il écrit dans une préface, rédigée en août 2020 et non publiée, pour son livre "Et le Bien dans tout ça" (Stock) en librairie depuis le 10 mars. Face à l'aggravation de son état, le Pr Kahn souligne qu'il "restera mobilisé pour les personnes malades et pour La Ligue autant qu'il lui sera possible".

Une présidence par intérim sera désignée dans les prochaines semaines, précise La Ligue dans un communiqué.

Le Pr Kahn "continuera de veiller aux intérêts supérieurs des personnes malades atteintes de cancer, tant dans leurs droits, le respect de leur dignité et, dans cette période de pandémie, à la considération la plus aigüe possible de ces personnes comme des publics à protéger des cancers".

"Il va dans le même temps s'attacher à ce que certaines réformes de la Ligue soient mises en oeuvre pour répondre aux enjeux à venir dans la lutte contre le cancer", ajoute La Ligue.

Très médiatique, le médecin est beaucoup intervenu ces derniers mois pour la défense des malades du cancer, dont la prise en charge a été sérieusement perturbée par la crise sanitaire.

#24172 - 2021-05-12 15:04:30

L'acquisition d'une propriété en Provence par George Clooney, à Brignoles dans le Var, contestée en justice par l'avocat d'un autre acquéreur qui affirme l'avoir achetée avant pour 6 millions d'euros

L'acquisition d'une propriété en Provence par l'acteur américain George Clooney, à Brignoles dans le Var, est contestée en justice par l'avocat d'un autre acquéreur qui affirme l'avoir achetée avant pour 6 millions d'euros, a-t-on appris auprès du parquet de Draguignan.

"Pour le cas où le vendeur passerait outre et vendrait néanmoins avec le concours d’un notaire le bien à une tierce personne, en l'occurrence M. Clooney, il règnera une incertitude sur le bien immobilier tant que le tribunal judiciaire de Draguignan n'aura pas tranché, c'est-à-dire dans un délai d'un an à quatre ans", a indiqué à l'AFP Me Guy Azzari, confirmant une information de Var-Matin.

"Le tribunal a bien été saisi en mars d'une assignation sous la constitution de Me Azzari contre les propriétaires vendeurs", a précisé à l'AFP le parquet de Draguignan, en précisant que dans cette procédure au civil, "les avocats des parties échangeront leurs pièces et conclusions avant que le dossier ne soit prêt pour être fixé pour plaidoirie à une audience publique, ce qui prendra plusieurs mois a minima".

La mairie de Brignoles avait annoncé jeudi dernier que l'acteur américain allait devenir le plus célèbre administré de la commune en achetant le domaine du Canadel, qui abrite une bastide du 18e siècle, avec lac, piscine, tennis, vignes et oliviers, à une grosse demie-heure de route de deux autres stars d'Hollywood, le producteur George Lucas, propriétaire depuis 2017 du Château Margüi à Chateauvert et l'ex-couple Angelina Jolie et Brad Pitt, depuis 2008 au domaine du Miraval à Correns.

Or, révèle Me Azarri dans son assignation, son client avait répondu en août 2020 à une annonce d'un conseil en immobilier de luxe pour un château, le fameux Domaine du Canadel. Mis en vente 6,9 millions d'euros, il affirme que la vente a été consentie le 17 août pour 6 millions d'euros, avec signature devant notaire prévue en novembre, avant que les vendeurs, un richissime couple australien très âgé résidant à Monaco, ne demandent une rallonge à 6,2 millions d'euros puis se rétractent.

L'assignation cite l'annonce passée en août qui détaille les avantage du Domaine du Canadel, outre une possibilité d'y planter 21 hectares de vignes supplémentaires et plusieurs dizaines d'hectares d'amandiers. La propriété avec son château de 940 m2 tire des revenus de l'exploitation d'un parc solaire et d'une carrière et "la mairie est favorable à accorder un permis de construire pour un hôtel de luxe".

#24173 - 2021-05-12 15:04:30

EXCLUSIF - Tribune des militaires - Un capitaine de gendarmerie d’active rompt le devoir de réserve en direct dans "Morandini Live" : "Je sais que je vais être sanctionné mais la situation est trop grave" - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait un nouveau numéro de "Morandini Live" en direct sur CNews et Non Stop People. Le capitaine d'active de gendarmerie Hervé Moreau a rompu, en exclusivité, le silence sur le plateau après avoir signé les deux tribunes des militaires.

"Il m'a semblé que le devoir de vérité était plus important que le devoir de réserve. Ce que nous traversons depuis des années, des mois maintenant, me parait trop grave au regard des violences, au regard de l'insécurité, des injustices que le peuple français a à connaitre. Il m'a semblé nécessaire de faire connaitre cette réalité. Le peuple de France a le droit que l'on dise les choses, que l'on cesse d'être dans ce déni et a le droit au changement", débute-t-il.

Et d'ajouter : "Ça méritait de prendre ce risque en rompant mon devoir de réserve (...) Il m'a semblé nécessaire de signer les deux lettres parce que je croyais aux convictions, aux vertus que l'on y trouve (...) La violence qui se répand, ces injustices et cette incapacité de la justice de notre pays à répondre aux attentes des justiciables, de ceux qui souffrent. Nous, gendarmes et policiers, nous sommes écœurés par l'incurie de cette justice. Nous sommes scandalisés par ces peines de prison qui ne sont jamais données à ceux qui nous font tant de mal".

"La France dans laquelle nous évoluons aujourd'hui n'est pas la France que nous voulons transmettre à nos enfants. Aujourd'hui, c'est une France de la violence, une France de l'irrespect, une France du désordre, du chaos. Rien ne change", a continué Hervé Moreau en déclarant que "la situation est trop grave". "Je risque un autre blâme de la ministre des Armées, Madame Florence Parly. Je crains qu’elle n’ait pas le temps de me sanctionner parce que dans quatorze jours, j’aurai quitté mes fonctions", a-t-il conclu.

#24174 - 2021-05-12 15:04:30

France Télévisions annonce que la cérémonie des Molières n'aurait pas lieu cette année, en raison de la crise sanitaire

France Télévisions a confirmé mardi que la cérémonie des Molières n'aurait pas lieu cette année, en raison de la crise sanitaire, mais le groupe va programmer cinq soirées du 31 mai au 4 juin pour mettre le théâtre à l'honneur. Le groupe public, diffuseur historique des Molières, avait indiqué fin mars à l'AFP qu'il n'y aurait pas a priori de cérémonie cette année. Un scénario que son organisateur, Jean-Marc Dumontet, espérait éviter, mais qui a été confirmé mardi.

"Nous avons dû renoncer cette année à la cérémonie des Molières", a annoncé dans un dossier de presse Michel Field, directeur culture et spectacles vivants du groupe public, tout en confirmant le retour de ce rendez-vous culturel en 2022, année où l'on célébrera les 400 ans de la naissance de Molière. Concernant les cinq soirées dédiées au théâtre sur les chaînes du groupe, France 3 ouvrira le bal le 31 mai avec "7 ans de réflexion", au théâtre des Bouffes Parisiens.

France 2 suivra le 1er juin avec "Papy fait de la résistance" écrit par Martin Lamotte et Christian Clavier; et le 2 juin la plateforme France.tv proposera "Les Chatouilles ou la danse de la colère" d'Andréa Bescond et Eric Métayer. Deux soirées dédiées à des pièces de la Comédie-Française sont également prévues : "Roméo et Juliette" et "Le Petit-Maître corrigé" le 3 juin sur la chaîne éphémère Culturebox; avant "Fables" et "Fanny et Alexandre" le 4 sur France 5. Les théâtres sont fermés en France depuis fin octobre, mais pourront rouvrir le 19 mai avec un siège sur trois disponible, et jusqu'à 800 personnes par salle maximum.

#24175 - 2021-05-12 15:04:30

Trois pompiers insultés et violemment agressés lors d'une intervention à Cambrai par l'homme auquel ils portaient assistance - Une plainte a été déposée

Lors d'une intervention dans la nuit de dimanche à lundi, des pompiers qui intervenaient à Cambrai , accompagnés du SAMU, ont été insultés, menacés de mort, puis agressés par l'homme auquel ils portaient assistance. A leur arrivée, les secours ont trouvé un homme "fortement alcoolisée". Mais face à la violence de ce dernier, "ils ont du se retrancher dans leur véhicule de secours" explique Jacques Houssin, président du SDIS du Nord. 

Dans un message publié sur les réseaux sociaux, ce dernier indique: "Une fois encore, je suis effaré et triste d'apprendre que des sapeurs-pompiers nordistes avaient fait l'objet d'une nouvelle agression. Tout mon soutien à l'équipage du véhicule de secours et d'assistance aux victimes de Cambrai. Cette nuit, en assistance au Samu vers 3h30, ils ont été appelés pour porter secours à une personne."

Et d'ajouter: "L'équipage a d'abord été insulté, menacé de mort par la victime, à tel point que les trois sapeurs-pompiers ont dû se retrancher dans le véhicule de secours. La personne agressive est néanmoins revenue vers eux avec un pavé. Le chef d'agrès s'est blessé à la main en protégeant son équipage. Il a été vu par un médecin."

"Comme le contrôleur général Gilles Grégoire, je veux d’abord dire toutes mes pensées aux agents agressés. Nous ne pouvons accepter les agressions dont sont victimes celles et ceux qui portent secours. Comme pour chaque agression, plainte a été déposée à l'encontre de l'agresseur. Les services juridiques du Sdis seront également aux côtés des personnels pour les accompagner dans les démarches judiciaires à entreprendre.", a-t-il conclu.

#24176 - 2021-05-12 15:04:30

Meurtre d'Arthur Noyer: Trente ans de réclusion criminelle ont été requis contre Nordahl Lelandais par le parquet général de Chambéry

Une peine de trente ans de réclusion criminelle, assortie d'une période de sureté des deux tiers, a été requise mardi devant la cour d'assises de Savoie contre Nordahl Lelandais pour le meurtre d'Arthur Noyer, soit la peine maximale encourue.

La procureure générale de Chambéry Thérèse Brunisso a soutenu devant la cour la «volonté de tuer» de Nordahl Lelandais, dans un réquisitoire salué à la sortie de l'audience par la mère d'Arthur, Cécile Noyer. Il «est à la hauteur de ce qu'on espérait», a-t-elle déclaré.

Le jury, qui pourrait délibérer dès mardi soir après les plaidoiries de la défense, devra choisir de retenir l'homicide volontaire - et donc l'intention de tuer - ou les violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner (coups mortel), passibles de 15 ans de réclusion.

Pour le ministère public, qui reprend les conclusions des experts, la «dangerosité» de l'accusé de 38 ans, également mis en cause dans l'affaire de la disparition de la petite Maëlys, ainsi que le pronostic «défavorable» de Nordahl Lelandais pour son avenir, doivent convaincre les jurés de le condamner à la peine maximale. «Je considère que la gravité du meurtre commis par Nordahl Lelandais, ses actions périphériques, ses éléments de personnalité très défavorables justifient une peine de trente ans», a lancé Thérèse Brunisso à l'issue d'un réquisitoire d'1h15.

#24177 - 2021-05-12 15:04:30