Archives du jeudi 15 juillet 2021

Des coups de poing, un petit butin, un lycéen... les dessous du braquage de la famille de Marquinhos


https://www.leparisien.fr/faits-divers/des-coups-de-poing-un-petit-butin-un-lyceen-les-dessous-du-braquage-de-la-famille-de-marquinhos-14-07-2021-NIELVHRVO5ACZJA37PSFS67UG4.php
Actu

---------------------------------------

Tutelle de Britney Spears : l’affaire retourne devant la justice


https://www.leparisien.fr/faits-divers/tutelle-de-britney-spears-laffaire-retourne-devant-la-justice-14-07-2021-DQT24YKFHNANPFJ3H5V4MY5BPA.php
Actu

---------------------------------------

Chine : l’histoire des retrouvailles entre un fils kidnappé il y a 24 ans et ses parents


https://www.leparisien.fr/faits-divers/chine-lhistoire-des-retrouvailles-entre-un-fils-kidnappe-il-y-a-24-ans-et-ses-parents-14-07-2021-XJRCMPQCF5DFVHDTQFIV6SLR3Y.php
Actu

---------------------------------------

Tutelle de Britney Spears : première victoire pour la chanteuse


https://www.leparisien.fr/faits-divers/tutelle-de-britney-spears-premiere-victoire-pour-la-chanteuse-15-07-2021-K5WY6I5ACJGH7PUCLQY72NQATQ.php
Actu

---------------------------------------

«Plus jamais ça !» : une marche blanche à Paris après la mort mystérieuse du jeune Kelyan


https://www.leparisien.fr/paris-75/plus-jamais-ca-une-marche-blanche-a-paris-apres-la-mort-mysterieuse-du-jeune-kelyan-14-07-2021-SJMI2P5JRFEZTOF2KMQFWIBNTA.php
Actu

---------------------------------------

Affaire Lafarge en Syrie : la DGSE était informée dès 2014 des versements à Daech


https://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-lafarge-en-syrie-la-dgse-etait-informee-des-2014-des-versements-a-daech-14-07-2021-S75NBZNMRNF7RAVFXHG2FP4RQI.php
Actu

---------------------------------------

Tour de France : une perquisition à l’hôtel de l’équipe Bahrain Victorious


https://www.leparisien.fr/sports/cyclisme/tour-de-france-une-perquisition-a-lhotel-de-lequipe-bahrain-victorious-15-07-2021-V2NSF72RDFBD5FO5NOL5UEHQ3Y.php
Actu

---------------------------------------

Grenoble : un corps retrouvé calciné dans une voiture visée par des tirs


https://www.leparisien.fr/faits-divers/grenoble-un-corps-retrouve-calcine-dans-une-voiture-visee-par-des-tirs-15-07-2021-C7L54GFZVNFXLEDJISDY4FYYF4.php
Actu

---------------------------------------

Un instituteur accusé de pédophilie blanchi après cinq ans


https://www.leparisien.fr/faits-divers/un-instituteur-accuse-de-pedophilie-blanchi-apres-cinq-ans-14-07-2021-SWZTFDJJAZBTHIQI3DAFOEHF5U.php
Actu

---------------------------------------

Incidents en marge du 14 Juillet : 294 voitures brûlées en France, près de 250 interpellations


https://www.leparisien.fr/faits-divers/incidents-en-marge-du-14-juillet-294-voitures-brulees-en-france-pres-de-250-interpellations-14-07-2021-GTVXBG2XMZHW3LIIPRYWJ4NMJ4.php
Actu

---------------------------------------

Laeticia Hallyday grillée dans le métro avec Jalil Lespert et ses filles Jade et Joy !


Elle ne se déplace pas en jet privé ni en Uber Copter. En visite à Paris le 14 juillet 2021 pour la fête nationale...
https://www.purepeople.com/article/laeticia-hallyday-grillee-dans-le-metro-avec-jalil-lespert-et-ses-filles-jade-et-joy_a445213/1
People

---------------------------------------

Où voir le match OM/Servette à la télévision jeudi 15 juillet ?


L'Olympique de Marseille affronte le Servette FC (club suisse) en match amical ce jeudi 15 juillet. Un match retransmis à la télévision. Découvrez sur quelle chaîne.lire la suite sur Télé-Loisirs.fr
https://www.programme-tv.net/news/sport/279859-programme-tv-om-sur-quelle-chaine-suivre-le-match-amical-marseilleservette-geneve/#xtor=RSS-18
People

---------------------------------------

ADP : Jérôme et Lucile préparent l'arrivée de leur bébé et dévoilent des photos


Dans quelques mois, Jérôme et Lucile, qui se sont rencontrés en 2020 grâce à L'amour est dans le pré, accueilleront leur premier enfant. Le couple commence à préparer la chambre de leur bébé, et a dévoilé quelques clichés de ces doux moments sur Instagram. lire la suite sur Télé-Loisirs.fr
https://www.programme-tv.net/news/evenement/l-amour-est-dans-le-pre-2021/279887-jerome-et-lucile-lamour-est-dans-le-pre-2020-bientot-parents-le-couple-prepare-activement-larrivee-du-bebe/#xtor=RSS-18
People

---------------------------------------

Les vaccins, je vais tous les essayer !


Guillermo Guiz n’en peut plus de la pandémie et s’empressera de tester le vaccin !
https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-presque-6h55/le-billet-de-presque-6h55-du-jeudi-15-juillet-2021
Culture

---------------------------------------

Ici tout commence : le résumé de l’épisode 184 du jeudi 15 juillet


L’heure du départ a sonné pour Jérémy dans Ici tout commence. Salomé et Maxime prennent une grande décision pour l’été. Et le corbeau a encore frappé ! lire la suite sur Télé-Loisirs.fr
https://www.programme-tv.net/news/series-tv/279889-ici-tout-commence-spoilers-le-resume-en-avance-de-lepisode-184-du-jeudi-15-juillet/#xtor=RSS-18
People

---------------------------------------

Laïcité : Jean Castex lance ce jeudi le comité interministériel sur le sujet


Ce comité interministériel vient en remplacement de l’Observatoire de la laïcité. Il travaillera notamment sur le déploiement des « référents laïcité » dans les adminis
https://www.20minutes.fr/societe/3084183-20210715-laicite-jean-castex-lance-jeudi-comite-interministeriel-sujet#xtor=RSS-149
Société

---------------------------------------

Simone Rodan-Benzaquen – « No Jews, no news ! »


TRIBUNE LIBRE. La directrice generale Europe de l'American Jewish Committee (AJC) deplore
https://www.lepoint.fr/debats/simone-rodan-benzaquen-no-jews-no-news-15-07-2021-2435577_2.php#xtor=RSS-221
Actu

---------------------------------------

Après les manifestations, Cuba nie toute explosion sociale : "Il s'agissait de désordres à une échelle très limitée, le pays est en conditions totalement normales"


"Le 11 juillet, il n'y a pas eu une explosion sociale à Cuba, il n'y en a pas eu en raison de la volonté de notre peuple et du soutien de notre peuple à la Révolution et à son gouvernement", a déclaré le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodriguez en conférence de presse. Il s'agissait de "désordres à une échelle très limitée", a-t-il assuré, "le pays est en conditions totalement normales".Comme le président Miguel Diaz-Canel avant lui, M. Rodriguez a accusé Washington d'être à l'origine, via sa politique de sanctions et une campagne sur internet, des manifestations inédites qui ont éclaté dimanche sur l'île dans une quarantaine de villes et villages aux cris de "Nous avons faim", "Liberté" et "A bas la dictature".Mardi, quelque 130 personnes étaient emprisonnées ou signalées disparues, selon une liste nominative tweetée par le mouvement contestataire San Isidro. Parmi les personnes détenues se trouvent José Daniel Ferrer, Manuel Cuesta Morua et Berta Soler, trois des principaux dissidents du pays, ainsi que Camila Acosta, une Cubaine de 28 ans, selon le journal madrilène ABC avec lequel elle collaborait depuis six mois. "Arrêter une journaliste d'un média espagnol, ABC, me semble inapproprié", a réagi le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez qui a appelé La Havane à respecter le droit des Cubains à "manifester librement".Alors qu'aucun chiffre officiel d'arrestations n'a été publié, des familles ont tenté mardi d'obtenir dans les commissariats de la capitale des informations sur leurs proches arrêtés, a constaté l'AFP.La secrétaire d'Etat adjointe des Etats-Unis pour les Amériques, Julie Chung, a dénoncé lundi "la violence et les arrestations de manifestants cubains, ainsi que la disparition d'activistes indépendants", et demandé "leur libération immédiate".L'Iran a accusé mardi soir Washington, son ennemi juré, de "chercher à s'ingérer dans les affaires intérieures" de Cuba.
https://www.jeanmarcmorandini.com/article-467546-apres-les-manifestations-cuba-nie-toute-explosion-sociale-il-s-agissait-de-desordres-a-une-echelle-tres-limitee-le-pays-est-en-conditions-totalement-normales.html---------------------------------------

Géorgie : Quatre stations de télévisions indépendantes ont suspendu aujourd'hui leurs émissions pour 24 heures afin de protester contre les attaques envers des journalistes


Quatre stations de télévisions indépendantes en Géorgie ont suspendu aujourd'hui leurs émissions pour 24 heures afin de protester contre les attaques envers des journalistes qui ont coûté la vie à l'un d'eux. La mort dimanche d'Alexandre Lachkarava, un cameraman âgé de 37 ans qui travaillait pour la télévision indépendante Pirveli et avait été violemment frappé le 5 juillet en marge de manifestations contre la tenue d'une marche LGBTQ+, a suscité des manifestations de colère dans le pays.Plus de 50 journalistes avaient été attaqués le même jour, alors que la marche initialement prévue à Tbilissi avait finalement été annulée par crainte pour la sécurité des participants.Après le décès du journaliste, qui marque selon l'ONG Reporters Sans Frontières (RSF) "un tournant calamiteux pour la liberté d'informer en Géorgie", des milliers de Géorgiens ont manifesté pour demander la démission du Premier ministre Irakli Garibachvili, accusant le parti au pouvoir du Rêve géorgien de n'avoir pas empêché les violences envers les journalistes. Mercredi, quatre télévisions indépendantes - Pirveli, Formula, Mtavari et Kavkasia - ont annoncé la suspension de leurs émissions durant 24 heures."Garibachvili doit démissionner. Tous ceux qui ont attaqué des journalistes le 5 juillet doivent être poursuivis", ont-elles réclamé dans des communiqués identiques postés sur leurs pages Facebook. "Nous avons suspendu nos programmes pour 24 heures. Notre silence sera un cri haut et fort à propos des défis incroyables auxquels font face les médias indépendants en Géorgie", a déclaré à l'AFP le rédacteur en chef de Pirveli, Nodar Meladze.Des centaines de journalistes s'étaient rassemblés mardi devant le domicile d'Alexandre Lachkarava à Tbilissi pour ses funérailles, formant une haie d'honneur autour de son cercueil avec leurs caméras pointées vers le sol en signe de deuil. M. Garibachvili a présenté ses condoléances à la famille d'Alexandre Lachkarava et à ses collègues, promettant une enquête rapide sur son décès qui constitue selon lui "une tragédie incroyable".Interrogé mercredi sur des sanctions éventuelles contre des responsables géorgiens après ces attaques, Ned Price, porte-parole du département d'Etat américain a répondu lors d'un point de presse: "nous avons un certains nombre d'outils pour que ceux responsables de violations des droits humains puissent être tenus responsables.Des sanctions font effectivement partie de ces outils". M. Garibachvili est la cible de critiques, tant de la part de l'opposition que de militants des droits humains, après avoir pris position contre la tenue de la marche LGBTQ+, l'estimant "inacceptable pour une large part de la société". L'ONG RSF a pour sa part accusé le gouvernement de "passivité coupable" face à ces violences.
https://www.jeanmarcmorandini.com/article-467504-georgie-quatre-stations-de-televisions-independantes-ont-suspendu-aujourd-hui-leurs-emissions-pour-24-heures-afin-de-protester-contre-les-attaques-envers-des-journalistes.html---------------------------------------

Des millions d'enfants privés de vaccins à cause de la pandémie de Covid-19, alerte l'ONU


L’ONU sonne l’alarme. Ce jeudi 15 juillet, l’Organisation des nations unies a alerté sur un risque de “catastrophe absolue” si le dangereux retard pris dans la vaccination des enfants à cause de la pandémie de Covid-19 n’est pas rattrapé et si les restrictions sanitaires sont levées trop vite.“En 2021, nous avons le potentiel que se produise une catastrophe absolue”, a mis en garde la docteure Kate O’Brien, directrice du département Vaccination à l’Organisation mondiale de la santé à Genève.La pandémie a forcé à détourner ressources et personnels vers la lutte contre le Covid, nombre de services de soins ont dû fermer ou réduire leurs horaires. Les gens ont aussi été réticents à se déplacer de crainte de se contaminer, quand les mesures de confinement ne le leur interdisaient pas.Des enfants non protégés et une levée trop rapide des restrictions sanitaires contre le Covid -qui protégeaient aussi en partie de certaines maladies infantiles- font déjà sentir leurs effets, avec par exemple des éruptions de rougeole au Pakistan, a souligné la responsable de l’OMS.Ces deux facteurs combinés sont “la catastrophe absolue contre laquelle nous sonnons l’alarme maintenant parce qu’il nous faut agir de suite pour protéger ces enfants”, a-t-elle martelé.Signal d’alarmeEn 2020, 23 millions d’enfants sont passés à travers les mailles du filet et n’ont pas reçu les trois doses du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche ou DTP3, qui sert de mesure de référence, selon les chiffres publiés jeudi par l’OMS et l’Unicef.C’est le plus grand nombre depuis 2009 et cela touche 3,7 millions d’enfants de plus qu’en 2019.Plus grave encore aux yeux des deux agences, 17 millions d’enfants -qui vivent pour la plupart soit dans des zones de conflit, des endroits reculés ou des bidonvilles privés d’infrastructures de santé- n’ont sans doute eu aucune dose l’année dernière.Ces chiffres “sont un signal d’alarme clair, la pandémie de Covid-19 et les perturbations qu’elle a causées nous ont fait perdre un précieux terrain que nous ne pouvons nous permettre de céder et les conséquences vont se payer en morts et en perte de qualité de vie des plus vulnérables”, a insisté la directrice de l’Unicef Henrietta Fore, rappelant que la “pandémie a encore dégradé une situation qui était déjà mauvaise.Le taux de vaccination DTP3 est resté bloqué à 86% depuis plusieurs années avant la pandémie et en 2020, il est tombé à seulement 83%.Dans le cas de la rougeole, une maladie extrêmement contagieuse nécessitant un taux de couverture vaccinale de 95% pour être bien maîtrisée, seulement 71% des enfants ont reçu la deuxième dose.L’Inde reculeL’Asie du Sud-Est a été très affectée par les perturbations causées par la pandémie et le taux de couverture DPT3 a chuté de 91% à 85% en 2020 en Inde, qui comptait le plus grand nombre d’enfants sous-vaccinés ou pas vaccinés du tout l’année dernière: 3,5 millions. Le Pakistan, l’Indonésie et les Philippines ont aussi vu le nombre d’enfants non protégés augmenter.La région des Amériques affiche pour sa part une “tendance inquiétante à long terme” même si le déclin lié à la pandémie a été modeste (2 points de pourcentage de moins qu’en 2019).“Alimentée par le manque de financements, la désinformation sur les vaccins, l’instabilité et d’autres facteurs forment un tableau inquiétant” dans la région où “le taux de vaccination continue de chuter”, notent les deux agences.Seulement 82% des enfants sont totalement immunisés avec le vaccin DTP, alors que ce taux de couverture était encore de 91% en 2016.Le Mexique fait partie des pays où le nombre d’enfants non couverts par une première dose de DTP a augmenté le plus vite, passant de 348.000 en 2019 à 454.000 l’année dernière. La région Méditerranée orientale, qui avait vu la chute la plus spectaculaire en termes d’immunisation, a en revanche pu rattraper une partie du terrain.“Chaque enfant couvert”L’ONU souligne qu’il est important que la distribution des vaccins anti-Covid ne se fasse pas aux dépens des programmes de vaccination infantile.“Alors que les pays crient pour mettre la main sur des vaccins anti-Covid, nous avons reculé sur d’autres vaccinations, mettant les enfants en danger d’attraper des maladies graves mais évitables comme la rougeole, la polio ou la méningite”, a rappelé le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus.“Plusieurs épidémies seraient une catastrophe pour des communautés et systèmes de santé qui luttent déjà contre le Covid-19, rendant plus urgente que jamais la nécessité d’investir dans la vaccination infantile”.À voir également sur Le HuffPost: Quand Roselyne Bachelot prophétisait la “guerre des vaccins”
https://www.huffingtonpost.fr/entry/des-millions-denfants-prives-de-vaccins-a-cause-de-la-pandemie-alerte-lonu_fr_60efcac5e4b0a771e800d6b5
Actualités

---------------------------------------

Sarah Ferguson médiatrice entre les princes Harry et William


La famille royale fait tout pour apaiser les tensions entre les princes Harry et William. Sarah Ferguson, proche de la princesse Diana, a décidé d'être la médiatrice de ses deux neveux.lire la suite sur Télé-Loisirs.fr
https://www.programme-tv.net/news/societe/279885-les-princes-harry-et-william-en-froid-leur-tante-sarah-ferguson-tente-dapaiser-les-tensions/#xtor=RSS-18
People

---------------------------------------

Macron sur la 18e étape du Tour de France dans les Pyrénées


TOUR DE FRANCE - Emmanuel Macron reprend aujourd’hui son “tour de France” sur... le Tour de France. Le chef de l’Etat se rend ce jeudi 15 juillet dans les Hautes-Pyrénées pour suivre la dernière étape de montagne de cette Grande Boucle 2021 entre Pau et Luz-Ardiden, et rencontrer des professionnels du tourisme à Lourdes.Comme il l’a fait presque tous les ans depuis le début du quinquennat, Emmanuel Macron montera dans le véhicule du directeur du Tour, Christian Prudhomme, pour suivre la 18e étape, marquée notamment par l’ascension du col du Tourmalet. Il assistera ensuite à la remise des prix à Luz-Ardiden.Il débutera le déplacement à Sainte-Marie-de-Campan, “un village de montagne emblématique de cette terre du Tour de France” selon l’Elysée, où il rencontrera des habitants, des spectateurs et les élus locaux.Cyclisme et reprise économiqueVendredi, Emmanuel Macron rencontrera ensuite des salariés du site du constructeur espagnol de matériels roulants CAF à Bagnères-de-Bigorre, une entreprise soutenue par France Relance pour son projet d’investissement de 25 millions d’euros, qui permettra la création de 200 à 250 emplois sur le site, selon l’Elysée.Puis il se rendra à Lourdes, où il s’entretiendra avec des élus et des professionnels du tourisme, avant de visiter le site du Sanctuaire. L’assouplissement des mesures sanitaires a permis le retour des pèlerins, mais les nombreux commerces ou hôtels fermés y témoignent d’une affluence encore très inférieure aux années pré-Covid à Lourdes, qui dépend à 90% du tourisme. Faute de touristes étrangers, le sanctuaire prévoit d’accueillir autour d’un million de visiteurs cette année au lieu de 3,5 millions.Dans un récent entretien au magazine Zadig, le chef de l’Etat a clamé son amour pour le Tour de France et ses “grands moments d’héroïsme sportif”. “J’y vais à chaque fois: j’adore”, indique-t-il, en disant vivre ces moments “comme spectateur, pas comme président”, soucieux de “ne pas voler les moments sportifs” car “les gens sont là pour les cyclistes”. “C’est un de ces moments où vous pouvez embrasser le pays et ses paysages”, ajoute-t-il dans cet entretien, y témoignant aussi de son amour pour les Hautes-Pyrénées, où enfant il a passé ses vacances auprès de ses grands-parents.En 2019, Emmanuel Macron avait déjà assisté à l’étape du col du Tourmalet, à l’issue de laquelle il avait félicité deux Français, le vainqueur du jour Thibaut Pinot et le maillot jaune Julian Alaphilippe. A voir également sur Le HuffPost: Pour le 14-Juillet, Mcfly et Carlito ont survolé les Champs-Elysées avec la patrouille de France. LIRE AUSSI :Le remplaçant de l'Observatoire de la laïcité installé ce jeudi, avec 17 mesuresLa présence de Didier Lallement dans la promotion de la Légion d'honneur fait réagir
https://www.huffingtonpost.fr/entry/macron-sur-une-etape-du-tour-de-france-jeudi-dans-les-pyrenees_fr_60efe41de4b0d5140ebcc57b
POLITIQUE

Vaccination des enfants : le Covid risque de favoriser d’autres épidémies


L'ONU a alerte jeudi 15 juillet sur le risque que d'autres virus se developpent dans le monde, car l'epidemie de Covid-19 a mobilise les ressources.
https://www.lepoint.fr/sante/vaccination-des-enfants-le-covid-risque-de-favoriser-d-autres-epidemies-15-07-2021-2435543_40.php#xtor=RSS-221
Covid-19

14 Juillet - Pour la dernière fois de son quinquennat Emmanuel Macron a présidé le défilé militaire sur les Champs Elysées à l'occasion de la fête nationale


11h54 : La France renoue avec la tradition du défilé militaire à l'occasion de sa fête nationale, des festivités présidées pour la dernière fois de son quinquennat par Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat a parcouru sous un ciel gris les Champs Elysées en "command car" aux côtés de son chef d'état-major des armées, le général François Lecointre, qui cédera sa place dans quelques jours à l'actuel chef d'état-major de l'armée de Terre, le légionnaire Thierry Burkhard.Emmanuel Macron a rendu un hommage appuyé mardi soir au général Lecointre en saluant son "admirable vaillance", son "engagement" et sa "loyauté", au terme de quatre ans de services.En 2020, en pleine explosion de la pandémie, le défilé du 14 juillet avait été annulé - du jamais vu depuis la Seconde Guerre mondiale -, remplacé par une cérémonie place de la Concorde. Cette année signe le retour des troupes, des drapeaux et des blindés sur la célèbre avenue parisienne des Champs-Elysées, mais l'accès au spectacle a été limité: les spectateurs devaient être munis du pass sanitaire et porter un masque. La jauge dans les tribunes a été en outre fixée à 10.000 personnes contre 25.000 en temps normal.L'édition 2021 du défilé mobilise 5.000 participants, dont 4.300 militaires à pied, 73 avions, 24 hélicoptères, 221 véhicules et 200 chevaux de la Garde républicaine."Gagner l'avenir" est le thème de cette édition 2021, en double référence à la bataille sanitaire menée par les Français mais aussi à la nécessaire préparation des armées à "des engagements plus durs, dits de haute intensité, en s'appuyant sur des matériels de haute technologie", selon le gouverneur militaire de Paris, le général Christophe Abad. Le blindé Griffon, véhicule de transport de troupes de nouvelle génération, va défiler pour la première fois.Il doit être prochainement déployé au Sahel. Après le traditionnel défilé aérien ouvert par la Patrouille de France, un contingent des forces spéciales européennes participant à la "Task Force Takuba" a lancé le défilé à pied sur les Champs-Elysées. Huit nations (France, Belgique, Estonie, Italie, Pays-Bas, République tchèque, Portugal, Suède) contribuent à ce groupement initié par la France pour accompagner les forces maliennes au combat. Takuba occupera une place centrale dans le futur dispositif antijihadiste au Sahel, où Paris compte réduire ses effectifs militaires après huit ans de présence.L'opération française Barkhane au Sahel, qui mobilise aujourd'hui plus de 5.000 militaires, s'achèvera "au premier trimestre 2022", a précisé mardi le président français.Pour la première fois défilent à Paris des policiers municipaux, en l’occurrence de la ville de Nice (sud-est), en première ligne sur deux attentats ces dernières années: l'attaque au camion-bélier qui avait fait 86 morts le 14 juillet 2016, puis l'agression dans la basilique de Nice en octobre 2020, au cours de laquelle 3 personnes ont été tuées.La marine met à l'honneur ses sous-mariniers, avec la présence de l'équipage du sous-marin nucléaire d'attaque (ANS) Émeraude, de retour d'une mission de sept mois dans la stratégique région Indo-Pacifique. L'armée de l'Air fait quant à elle défiler son nouveau commandement de l'Espace, créé en 2019.Le Service de santé des armées (SSA), très mobilisé depuis le début de la pandémie qui a fait plus de 111.000 morts morts en France, est elle aussi représenté. Le défilé, d'une durée de 2 heures, s'achèvera en musique avec une chorale de 120 jeunes.A l'issue du défilé, plusieurs animations seront proposées dans la capitale.Le public pourra faire un don de sang à l'Hôtel des Invalides au profit des militaires blessés en opérations. Dans la soirée, un feu d'artifice fera scintiller le ciel au-dessus de la Tour Eiffel.pic.twitter.com/dME5zaw8l1— Porte-parole du ministère des Armées (@HerveGrandjean) July 14, 202110h30 : Emmanuel Macron est en place avec tout le gouvernement et Brigitte Macron et le défilé peut commencer...10h08: Emmanuel Macron passe en revue les troupes alors que quelques sifflets sont entendus au passage du Président sur les Champs Elysées.. 10h03: Emmanuel Macron est arrivé sur les Champs-Elysées pour assister au défilé..10h00: Le Président le la République vient de quitter l'Elysée..09h22: Après le traditionnel défilé aérien, les forces spéciales européennes participant à la Task Force Takuba ouvriront la marche sur les Champs-Élysées. Lors de ce défilé interallié, 81 soldats des forces spéciales engagées au Mali fouleront le sol de l’avenue parisienne. Des soldats venus d’Italie, des Pays-Bas, de Belgique, de la République Tchèque, de l’Estonie, du Portugal et de la Suède défileront aux côtés des Français. En tout, ce sont huit pays européens qui se joignent à cette task force, créée en 2020 à l’initiative de la France et déployée au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane.La mission de cette brigade : conseiller, assister et accompagner au combat l’armée malienne dans sa lutte contre le terrorisme, jusqu’à ce qu’elle soit en mesure de remettre la main sur la région du Liptako. En tout, ce régiment compte 600 militaires, pour moitié français.Le Danemark et la Roumanie devraient bientôt joindre leurs efforts à la task force et plusieurs autres pays européens se penchent sur une future participation. Un relai bienvenu pour la France, qui a annoncé en juin dernier le retrait progressif de ses troupes sur place, après huit ans de présence au Sahel...09h09: Emmanuel Macron assistera ce mercredi dernier défilé militaire du 14-Juillet de son quinquennat. Il y assistera au côté du général François Lecointre qui s'apprête à passer le relais à Thierry Burkhard à la tête de l'état-major des armées.08h40: Après une année sans, Covid oblige, la France renoue avec la tradition du défilé militaire à l'occasion de sa fête nationale, mais la prudence restera de mise alors que le pays tente d'éviter une quatrième vague épidémique du très contagieux variant Delta. En 2020, en pleine explosion de la pandémie, le défilé du 14 juillet avait été annulé - du jamais vu depuis la Seconde Guerre mondiale -, remplacé par une cérémonie place de la Concorde. Cette année signe le retour des troupes, des drapeaux et des blindés sur la célèbre avenue parisienne des Champs-Elysées, mais l'accès au spectacle sera limité, les spectateurs devront être munis du pass sanitaire et porter un masque.La jauge dans les tribunes sera en outre fixée à 10.000 personnes contre 25.000 en temps normal. A l'heure où le virus repart à la hausse en France, le président Emmanuel Macron a mis lundi la pression sur les non vaccinés: la vaccination des soignants sera désormais obligatoire et un pass sanitaire sera bientôt demandé à l'entrée de la plupart des lieux publics.Pour les militaires, la question est déjà réglée: depuis quelques mois, les troupes françaises envoyées en opérations extérieures sont dans l'obligation de se faire vacciner.L'édition 2021 du défilé mobilisera 5.000 participants, dont 4.300 militaires à pied, 73 avions, 24 hélicoptères, 221 véhicules et 200 chevaux de la Garde républicaine. Le chef de l'Etat y assistera aux côtés de son chef d'état-major des armées, le général François Lecointre, qui cédera sa place une semaine plus tard à l'actuel chef d'état-major de l'armée de Terre, le légionnaire Thierry Burkhard.
https://www.jeanmarcmorandini.com/article-467489-14-juillet-pour-la-derniere-fois-de-son-quinquennat-emmanuel-macron-a-preside-le-defile-militaire-sur-les-champs-elysees-a-l-occasion-de-la-fete-nationale-video.html

Le Conseil supérieur de la magistrature révoque le juge qui proposait sa fille de 12 ans sur des sites libertins


https://www.leparisien.fr/faits-divers/le-juge-qui-proposait-le-viol-de-sa-fille-sur-des-sites-libertins-est-revoque-par-le-conseil-superieur-de-la-magistrature-13-07-2021-JSIVOLDJ7JHJXC5QIICEOAGBRI.php
Actu

Guantanamo : deux anciens prisonniers français accusent les autorités américaines d’«actes de torture»


https://www.leparisien.fr/faits-divers/guantanamo-deux-anciens-prisonniers-francais-accusent-les-autorites-americaines-dactes-de-torture-13-07-2021-GXL6RBMELBDK7AYBIZUW2SBPVI.php
Actu

Haute-Savoie : la famille d’un homme tué par un gendarme porte plainte


https://www.leparisien.fr/faits-divers/haute-savoie-la-famille-dun-homme-tue-par-un-gendarme-porte-plainte-13-07-2021-37RQDN5T4VD7BOEKOH2TDM2PF4.php
Actu

Vaccination et prises de rendez-vous: Macron salue la prise de conscience des hésitants (CA)


CORONAVIRUS - Ça se presse au portillon des salles de vaccinations. Selon un décompte des différentes plateformes de prises de rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19, plus de 3,2 millions de créneaux ont été réservés depuis les annonces d’Emmanuel Macron, en début de semaine.Trois jours après que le président a annoncé l’extension du pass sanitaire et l’obligation du vaccin pour les soignants, les plateformes ont enregistré des pics de réservations. Doctolib fait ainsi état de 2,6 millions de rendez-vous pris depuis lundi, alors que KelDoc et Maiia évoquent respectivement dans Le Parisien presque 300.000 et 500.000 rendez-vous pris. La répartition des 2,6M de rendez-vous pris depuis lundi :???? 62% des rendez-vous ont été pris par des – de 35 ans :???? 25% des rendez-vous ont été pris par des 35 – 49 ans???? 13% par les plus de 50 ans#VaccinationCovidhttps://t.co/JLgLxl45ru— Doctolib (@doctolib) July 15, 2021Cet élan vers la vaccination a été salué par le chef de l’État, présent ce jeudi sur la 18e étape du Tour de France, entre Pau et Luz-Ardiden, laquelle a de nouveau vu le Slovène Tadej Pogacar s’imposer. Interrogé par franceinfo sur les millions de rendez-vous pris depuis son allocution, Emmanuel Macron a notamment félicité, la “prise de conscience de nos concitoyens qui hésitaient”. “Je pense que c’est une bonne chose. On a d’abord une majorité de Français qui étaient vaccinés première dose ou même les deux doses. Donc c’est la fin de l’effort, si je puis dire. Il nous restait lundi dernier, 19 millions d’adultes à vacciner, donc ça a déclenché quelque chose”, a-t-il ajouté, estimant par ailleurs que le département des Hautes-Pyrénées, où il se trouvait était “le maillot jaune de la vaccination”, puisque 65% de la population générale y est vaccinée.  Arrivé en début d’après-midi dans les Hautes-Pyrénées, le chef de l’État a d’abord rencontré des habitants de Sainte-Marie-de-Campan, un petit village de montagne, qui lui ont notamment offert un bérêt basque. Il a pris le temps de s’attabler avec certains d’entre eux, tombant le masque pour partager un verre.À un habitant qui lui faisait part de son inquiétude face aux nouvelles mesures sur l’extension du pass sanitaire, Emmanuel Macron s’est voulu rassurant, rappelant qu’il avait été retardé au 30 août pour les 12-17 ans. “On a un peu de temps”, ”ça va se faire, ne vous inquiétez pas”, lui a-t-il dit. Par la suite, il est monté dans le véhicule du directeur du Tour, Christian Prudhomme, pour suivre l’ascension du col du Tourmalet avant d’assister à la remise des prix à Luz-Ardiden.Vaccination, pass sanitaire... vous avez des questions après les annonces d’Emmanuel Macron? Posez-les-nous à l’adresse suivante vosquestions.coronavirus@huffpost.fr À voir également sur Le HuffPost: Ce que dit l’étude de Pasteur citée par Macron qui décrit la 4e vague
https://www.huffingtonpost.fr/entry/vaccination-rendez-vous-macron-prise-conscience-hesitants_fr_60f065cde4b022142cf63eba
POLITIQUE

#archive #POLITIQUE

Ces sujets pourraient vous intéresser
Informations
sur cette page
  • Création : 15-07-2021 à 10:02
  • Révision : 03-08-2021 à 08:55
  • Consultation : 02-08-2021 à 20:03
  • Indice de contenu : 40648
  • Statistiques : 16 affichages
  • Référence : S38269
  • Référenceur : Patricio Serrault